Aller au contenu
Accueil » Gastronomie » Recette de Tourtous : une tradition culinaire du Limousin

Recette de Tourtous : une tradition culinaire du Limousin

    Vous cherchez à épater vos convives avec un plat authentique du Limousin ? Les tourtous sont la réponse ! Ces crêpes épaisses à base de sarrasin, spécialité de la Corrèze, feront voyager vos papilles au cœur du terroir limousin. Suivez-moi pour découvrir comment réaliser ces délices rustiques qui ont su traverser les siècles.

    Temps de préparation : 15 minutes + 1h30 de repos
    Temps de cuisson : 20 minutes
    Nombre de portions : 6 personnes (environ 30 tourtous)

    Ingrédients

    • 300 g de farine de sarrasin (blé noir)
    • 100 g de farine de blé
    • 1 cube de levure de boulanger (42 g)
    • 1,5 litre d’eau tiède
    • 1 pincée de gros sel

    Préparation

    1. Dans un petit bol, diluez le cube de levure de boulanger dans un peu d’eau tiède.
    2. Dans un grand saladier, mélangez les farines (sarrasin et blé). Creusez un puits au centre.
    3. Versez la levure diluée dans le puits. Ajoutez la pincée de sel.
    4. Incorporez progressivement l’eau tiède à la spatule, en mélangeant du centre vers l’extérieur. Continuez jusqu’à obtention d’une pâte fluide sans grumeaux.
    5. Couvrez le saladier et laissez reposer la pâte à température ambiante pendant au moins 1h30. La pâte va légèrement lever.
    6. Faites chauffer une poêle ou une plaque à crêpes à feu moyen-vif. Huilez légèrement la surface (l’huile de noix est idéale pour parfumer vos tourtous).
    7. Versez une petite louche de pâte dans la poêle chaude. Étalez pour obtenir une crêpe épaisse d’environ 5 mm.
    8. Laissez cuire 2-3 minutes de chaque côté, jusqu’à ce que le tourtou soit bien doré et croustillant sur les bords.
    9. Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

    Astuce du chef : Pour éviter que vos tourtous ne collent, n’hésitez pas à graisser généreusement votre poêle entre chaque cuisson. Traditionnellement, on utilisait du lard, mais l’huile fonctionne très bien aussi.

    Recette tourtous

    Origine et histoire des tourtous

    Les tourtous (galetou), ces crêpes corréziennes à base de farine de sarrasin, ont une histoire riche ancrée dans la tradition culinaire du Limousin. Autrefois, ils étaient consommés comme du pain par les familles modestes de la région.

    Le sarrasin, aussi appelé blé noir, était une culture répandue dans les terres pauvres du Limousin. Résistant et nourrissant, il permettait de réaliser ces crêpes épaisses et rassasiantes. Les tourtous accompagnaient souvent les plats en sauce, comme le civet de lapin ou le bœuf bourguignon, remplaçant le pain pour “saucer” l’assiette.

    Aujourd’hui, les tourtous sont devenus un met apprécié des gourmets. On les déguste traditionnellement garnis de rillettes de canard ou d’oie, mais ils se prêtent à de nombreuses variations :

    • Salés : avec du fromage, des lardons, des champignons…
    • Sucrés : confiture, miel, fruits frais…

    Les tourtous sont un excellent moyen de découvrir la richesse gastronomique du Limousin. Que vous les dégustiez lors d’un voyage en Corrèze ou que vous les prépariez chez vous, ces crêpes rustiques vous transporteront au cœur des traditions culinaires limousines.

    N’hésitez pas à expérimenter avec cette recette de tourtous. Vous pouvez ajuster la consistance de la pâte selon vos préférences, en ajoutant un peu d’eau si elle vous semble trop épaisse. Les puristes apprécieront le goût prononcé du sarrasin, mais vous pouvez aussi jouer sur les proportions de farine pour un résultat plus doux.

    Bon appétit et bonne découverte des saveurs du Limousin !

    Guillaume

    Je suis Guillaume, 42 ans, chef hôtelier-restaurateur passionné et propriétaire d’un établissement 3 étoiles situé dans un manoir historique du Limousin. Expert en cuisine et en hôtellerie, j’allie tradition et modernité pour offrir une expérience exceptionnelle à mes clients. Voyageur curieux, je partage mon savoir-faire et mes découvertes culinaires à travers ce blog, dans le but d’inspirer professionnels et amateurs passionnés par l’art de vivre à la française.